Les commerçants de Bouchette affectés financièrement par les travaux du pont de fer

Depuis la fermeture intermittente du pont de fer, les ventes de la Coopérative de solidarité de Bouchette ont chuté de 30 % à 50 % par semaine comparativement aux ventes habituelles pour la même période de l’année.

La secrétaire du conseil d’administration de la Coop de Bouchette, Karine Leroux, a publié une lettre sur leur page Facebook. Elle explique qu’il est difficile de remplir les étagères et que la Coop fait que de très minces profits.

Karine Leroux, membre du conseil d’administration de la Coop de Bouchette, explique davantage la problématique vécue au cours des derniers mois :

Même son de cloche pour la propriétaire du casse-croûte chez Mado, Madeleine Beaudoin, qui confirme également cette diminution de ventes de 30 % à 50 % au cours de la période estivale. Ce pourcentage serait directement attribuable à la fermeture du pont de fer de Bouchette.

Tout comme la Coop de Bouchette, madame Beaudoin a envoyé une lettre au ministère des Transports du Québec pour demander une réclamation de remboursement pour la diminution des ventes.

Le CA de la Coop de Bouchette a surmonté plusieurs défis de taille depuis le démarrage en 2017. L’organisme tiendra d’ailleurs son assemblée générale annuelle le lundi 14 octobre prochain à compter de 19 h à la salle municipale de Bouchette.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Ajout de gestionnaires à l’hôpital de Maniwaki

Dans les dernières années, de nombreuses personnes ont critiqué les changements qu’a entrainés l’entrée en …

MRCVG