Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Les camionneurs dénoncent l’explosion de leur prime d’assurance

camion-lourd
Temps de lecture
2 min

Le député du
Parti Québécois, Sylvain Roy, invite la Coalition Avenir Québec à
trouver une solution concernant la hausse fulgurante des primes d’assurance des
camionneurs forestiers.

D’après un sondage mené par M. Roy, porte-parole en matière de forêts et d’agriculture, 50% des camionneurs songeraient à abandonner le métier en raison de ces augmentations. Même son de cloche du côté du président de l’Association des transporteurs en vrac de la Haute-Gatineau, André Cousineau. Ce dernier est d’avis qu’il devient de plus en plus difficile pour certains de ces membres de joindre les deux bouts en raison de l’explosion de leur prime d’assurance. M. Cousineau estime que certains d’entre eux ont déjà abandonné la profession et que d’autres risquent d’emboîter le pas dans les prochains mois, si rien n’est fait :



En plus d’être président de l’Association des camionneurs en vrac de la
Haute-Gatineau, André Cousineau agit également à titre de directeur de la
région de l’Outaouais pour  l’Association
nationale des camionneurs artisans. Il mentionne que des discussions ont
présentement cours avec une compagnie d’assurance dans le but de regrouper les
camionneurs forestiers sous une même bannière afin d’obtenir un meilleur prix.
Cependant, ce regroupement exigerait un comportement exemplaire de la part de
ses chauffeurs :



M. Cousineau espère que les pourparlers avec l’assureur en question soient concluants et qu’une entente puisse être ratifiée d’ici l’été. Selon le député Roy, cette réalité affecte également les agriculteurs qui peinent à trouver un assureur qui ne leur exige pas des primes trop dispendieuses.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser