Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Le sentier Trans Québec 63 fermé ; les Ours Blancs recherchent du financement pour développer 40 km supplémentaires

Motoneige
Temps de lecture
2 min

Les retombées économiques générées par les motoneigistes sont plus que considérables dans la Vallée-de-la-Gatineau puisque le sentier Trans Québec 63 reliant notre région à l’Abitibi-Témiscamingue nous apporte son lot de touristes et villégiateurs pendant l’hiver.

Toutefois, le transport de bois sur une partie du sentier empêchera, cette année, les motoneigistes du côté de l’Abitibi-Témiscamingue de l’emprunter, ce qui veut dire que les motoneigistes devront passer par Mont-Laurier pour s’y rendre.

Cette problématique inquiète le club de motoneige les Ours Blancs, qui croit que cet enjeu aura un impact économique sur la Vallée-de-la-Gatineau. Pierre Croteau, président du club de motoneige les Ours Blancs, explique que son équipe travaille afin de trouver une solution :

Avant de faire l’approche pour un financement auprès de la MRC Vallée-de-la-Gatineau, les Ours Blancs se sont appropriés les droits de passages sur la majorité du secteur qu’ils veulent développer, mise à part une partie qui reste à confirmer. Le nouveau sentier, qui s’étalerait sur plus de 40 km, créerait une boucle avec la Trans Québec 63, ce qui pourrait devenir un investissement majeur à long terme. Écoutons Pierre Croteau, qui mentionne que le projet entier ne coûterait que 20 000 $ :

Le club les Ours blancs est en attente d’une réponse de la part de la MRCVG.

Mentionnons qu’en raison de la COVID-19, l’assemblée générale annuelle du club de motoneige des Ours Blancs n’aura pas lieu cette année. Il devrait être reporté vers le début de l’été.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser