Actualité locale Par Simon Deschamps |

Le sénateur Patrick Brazeau réclame plus de ressources pour la santé mentale

gray-scale-photo-of-man-covering-face-with-his-hands-3601097-1024x683
Temps de lecture
2 min

Profitant de la semaine de la prévention du suicide, le sénateur Patrick Brazeau déposera demain une motion au Sénat demandant qu’il se penche sur les besoins en santé mentale pour les hommes et sur le taux de suicide chez les peuples autochtones, où ils sont surreprésentés.

M. Brazeau aimerait mandater le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie pour qu’il produise un rapport sur ces sujets. Depuis 2016, le Sénateur s’intéresse à ces enjeux. D’ailleurs, son bureau a mené une étude l’an dernier afin de connaître les ressources existantes en santé mentale pour les hommes.  Voici les commentaires du sénateur Patrick Brazeau



Selon M. Brazeau le fonctionnement du Sénat est
plus propice à la démarche pour qu’éventuellement des gains puissent être
faits. Il indique que le Sénat peut entendre plus d’experts qui viennent offrir
des solutions et exposer les faits sur des enjeux de société.

Si des avancées ont pu être faites en matière de santé mentale, le sénateur originaire de Kitigan Zibi souhaite que tous les Canadiens puissent avoir accès à des ressources pour parler lorsque ça ne va pas bien.



 M. Brazeau avait fait part de son intention de déposer cette motion un peu avant les fêtes. Il espère que le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie pourra rendre un rapport avant la fin de l’année.

Besoin d’aide pour vous ou un proche?
Ligne québécoise de prévention du suicide : 1 866 APPELLE (277-3553).
Ce service est disponible partout au Québec, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser