Actualité locale Par Alex Meunier |

Le préfet Merleau réagit au nouveau pacte fiscal signé avec le gouvernement

MRC-Vallée-de-la-Gatineau-300x116
Temps de lecture
2 min

La Fédération Québécoise des Municipalités (FQM) et l’Union des Municipalités du Québec (UMQ) ont ratifié, hier, un nouveau pacte fiscal avec le gouvernement provincial. Cette entente a une durée de quatre ans; soit jusqu’en 2019. Il s’agit d’un pacte financier de 3,2 milliards de dollars, mais qui se traduit par de nouvelles compressions de 300 millions de dollars par année. Cependant, les municipalités ont des pouvoirs accrus concernant les négociations de conditions de travail avec leurs employés.

Pour faire suite à la signature de cette entente, la radio CHGA FM a rencontré le préfet de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, Michel Merleau. Ce dernier croit que le pacte fiscal n’est pas parfait, mais qu’il est acceptable :

Le nouveau pacte fiscal comporte certaines bonifications de sommes qui seront allouées aux petites municipalités. Le préfet Michel Merleau en énumère quelques unes:

Le préfet Merleau est d’avis que maintenant que toutes les données financières des prochaines années sont établies, il faut réunir les acteurs du milieu et travailler de concert pour développer la région :

Mentionnons que le projet de loi lié au nouveau pacte fiscal devrait être présenté à l’Assemblée nationale au printemps 2016.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser