Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Le portrait numérique de l’Outaouais a atteint son plein potentiel selon la plus récente étude

Internet
Temps de lecture
2 min

L’Académie de la transformation numérique de l’Université Laval a rendu public son portrait annuel de la situation numérique des régions administratives du Québec.

Le taux de foyers branchés à Internet en Outaouais a connu une hausse de 3 % pour atteindre 95 %, ce qui représente le potentiel maximal, puisqu’il y aura toujours des gens qui ne sont pas intéressés à recevoir un service Internet. Ces données encourageantes ne signifient pas que la population soit bien desservie par une connexion Internet. C’est une situation qui est une réalité pour plusieurs régions rurales, comme le mentionne Bruno Guglielminetti, porte-parole de l’enquête net tendance pour l’académie de la transformation numérique de l’Université Laval :

Selon Bruno Guglielminetti, tous les Québécois devraient avoir accès à un service Internet de 50 Mbit. Il mentionne également que les services Internet par satellite et par fibre optique sont aussi valables l’un que l’autre. Le choix devrait se faire en fonction du service qui est le plus approprié. Voici ses explications :

Rappelons que la Vallée-de-la-Gatineau sera connectée à Internet haute vitesse d’ici 2022 grâce à des investissements des deux paliers gouvernementaux.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser