Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Le maire de Gracefield de retour en poste ce lundi

real rochon 1
Temps de lecture
2 min

Le maire de Gracefield est de retour en poste aujourd’hui après avoir complété sa suspension de 90 jours imposée par la Commission municipale du Québec.

Réal Rochon dit avoir profité de cette période pour réfléchir et pour se ressourcer, lui qui souhaite revenir dans un esprit positif. Il compte profiter des quelques mois qu’il lui reste avant la fin de son mandat pour remettre l’harmonie au sein de la Ville. Réal Rochon entretient le désir de quitter la vie politique sur une bonne note :

Durant sa suspension, le maire Rochon a suivi et complété avec succès la nouvelle formation en éthique et déontologie imposée par la Commission municipale du Québec.

Réal Rochon a tenu à souligner le bon travail de l’administration municipale de Gracefield, du maire suppléant, Mathieu Caron, et de l’ensemble des membres du conseil qui ont su garder le fort en son absence.

En février dernier, le maire de Gracefield avait accepté de plaider coupable à trois manquements soit pour manque de respect envers des employés et des gestionnaires municipaux, pour s’être placé en situation de conflit d’intérêts et pour avoir utilisé son statut de maire pour influencer des élus, des employés et des gestionnaires de la ville afin que des dossiers soient traités de façon distincte à l’intérêt général.

Avant sa suspension, Réal Rochon avait annoncé qu’il quitterait la vie politique à la fin de son mandat après avoir consacré une trentaine d’années au monde municipal. Il aura été à la tête de la ville de Gracefield de 2005 à 2013 et de 2017 à 2021.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser