Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Le gouvernement provincial maintient son engagement de débuter le prolongement de l’autoroute 5 d’ici la fin de 2022

280px-Autoroute5N_km20
Temps de lecture
2 min

Certains
résidents de la Vallée-de-la-Gatineau se questionnent à  savoir pourquoi le prolongement de
l’autoroute 5 ne figure pas dans la planification des travaux routiers
2020-2022 du ministère des Transports du Québec, alors qu’il s’agit d’un
dossier prioritaire dans le comté de Gatineau.

Le député, Robert Bussière, s’est voulu rassurant, rappelant l’engagement de son parti d’entreprendre les travaux avant la fin du présent mandat. Il mentionne qu’il serait mal avisé d’annoncer un échéancier alors que les plans ne sont pas terminés et que des terrains doivent être acquis par le gouvernement. Il explique que, depuis l’an dernier, seuls les travaux qui peuvent être réalisés en l’espace de deux ans figurent dans la programmation du MTQ. On écoute Robert Bussière :



Il est donc
dire que le dossier progressera au cours des deux prochaines années, malgré le
fait que les travaux ne soient pas entamés.

Pour sa
part, le député fédéral de Pontiac, William Amos, a confirmé que son
gouvernement injecterait la moitié des sommes nécessaires au prolongement de
l’autoroute 5, et ce, en vertu d’une entente datant des années 70 :



Le député de Gatineau, Robert Bussière, a laissé entendre que le prolongement de l’autoroute 5 pourrait figurer dans la programmation des travaux routiers 2021-2023 du ministère des Transports du Québec.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser