Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Le feu clignotant vert permis dès le 1er avril

gyrophare-vert
Temps de lecture
2 min

Dès le 1er avril, les pompiers volontaires à travers la province pourront munir leur véhicule d’un feu vert clignotant lorsqu’ils se rendent sur une intervention.

Ce dispositif permet aux automobilistes d’identifier rapidement les pompiers. Toutefois, les pompiers devront tout de même respecter le code de la sécurité routière. D’ailleurs, il reviendra à chaque municipalité de décider si elles permettent ou non à leurs pompiers de munir leur véhicule d’un gyrophare vert. Le directeur du Service incendie de Maniwaki, Jason Campbell, confirme que la Ville autorisera ce dispositif :

Les élus de Maniwaki ont également résolu que le coût relié à l’installation du feu vert clignotant sera assumé par les membres de la brigade incendie. Écoutons à ce sujet la mairesse de Maniwaki, Francine Fortin :

Le règlement à cet effet serait toujours en cours d’élaboration et pourrait être modifié en cours de route.

D’autres municipalités à travers la Vallée-de-la-Gatineau autoriseront aussi l’utilisation de cet appareil. C’est le cas de Bouchette, notamment. Comme l’indique le maire, Gilles Bastien, les membres de son conseil ont résolu de faire l’acquisition de plusieurs feux verts clignotants :

Rappelons que l’utilisation du feu vert clignotant était à l’essai depuis 2015 en Outaouais et a démontré un impact significatif sur le temps de réponse des pompiers volontaires.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser