Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Le député de Pontiac salue le contrôle des déplacements instauré par Québec

Déplacement-voiture-683x1024
Temps de lecture
2 min

La semaine dernière, le député fédéral de Pontiac a invité la population à garder la tête froide, rappelant que les villégiateurs ont le droit d’être traités avec respect sans être ostracisés.

William Amos avait fait cette déclaration après que des élus et des citoyens de l’Outaouais se soient opposés publiquement à la venue des villégiateurs ontariens dans la région durant la pandémie de la COVID-19.

Invité à commenter la décision du gouvernement du Québec de contrôler l’accès à l’Outaouais ainsi qu’aux territoires au sein de la région, le député Amos a souligné que cette décision répond aux préoccupations soulevées dans la Vallée-de-la-Gatineau et aura un effet significatif. Voici les propos de William Amos :



Le député de Pontiac est conscient que le contrôle aux frontières peut causer quelques désagréments aux travailleurs qui voient leur temps de déplacement augmenter, notamment. Il comprend aussi l’impact que cette décision aura sur plusieurs résidents de l’Ontario qui possèdent une résidence secondaire dans la Vallée-de-la-Gatineau, alors que certains d’entre eux vivent la majeure partie de l’année dans leur chalet :



William Amos estime que la Vallée-de-la-Gatineau et le Pontiac sont chanceux de compter si peu de cas de la COVID-19 sur leur territoire et que le contrôle des déplacements vers ces MRC permettra de limiter grandement la propagation du virus.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser