Actualité locale Par Simon Deschamps |

Le député Amos veut modérer le débat quant à la présence des villégiateurs en temps de pandémie

Pont-Macdonald-Cartier-1024x768
Temps de lecture
2 min

Le député
fédéral de la circonscription Pontiac William Amos s’est prononcé dans le débat
concernant la présence de villégiateurs dans la Vallée-de-la-Gatineau, entre
autres des Ontariens, en ces temps de pandémie.

M. Amos a
tenu à tempérer le discours, alors que les préfets de l’Outaouais se sont
opposés publiquement à la venue des villégiateurs ontariens la semaine dernière.
Des maires et des citoyens ont abondé dans le sens de la sortie des préfets.

Selon M.
Amos, il faut faire preuve d’égalité d’âme et garder la tête froide malgré les
circonstances. Les gens qui ont une résidence secondaire et qui viennent
résider ici pour quelques mois ont le droit d’être traités avec respect  sans avoir l’impression d’être ostracisés.
Voici ses propos.



Le député
insiste sur le respect des directives de la santé publique. Il condamne le
comportement de certains villégiateurs qui auraient pu faire des rassemblements
dans leur chalet.  Il insiste sur
l’apport de ces résidents semi-permanents pour la région.



Par ailleurs
samedi matin, on apprenait que le gouvernement du Québec interdisait la
location de toutes résidences touristique comme les chalets.  Cette période d’interdiction entrait en
vigueur hier, et ce, jusqu’au 13 avril.  

Les hôtels et les campings pourront tout de même accueillir les snowbirds.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser