Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Le CISSSO prépare un plan de match advenant une crue printanière importante

chateau-logue
Temps de lecture
2 min

Dans les
dernières années, des inondations printanières ont forcé l’évacuation des résidents
du Foyer Père Guinard à Maniwaki à deux reprises. Considérant l’interdiction de
rassemblement en place dans le but d’éviter la propagation de la COVID-19, les
résidents ne pourraient pas être relocalisés dans un centre communautaire.

C’est pourquoi
les autorités ont mis sur pied un plan de match qui prend en compte de la
réalité actuelle.

Marie-Pier
Després, agente de relation médias au Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais, spécifie que de
nouvelles solutions sont envisagées advenant que la situation survienne à
nouveau dans les semaines à venir :



La directrice générale de Maniwaki, Karine Alie-Gagnon, affirme qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour le moment. D’après les informations en sa possession, les niveaux d’eau respectent les normales saisonnières et le réservoir Baskatong à Grand-Remous est à un niveau très bas, ce qui permet d’y emmagasiner encore de bonne quantité d’eau :



Mme Gagnon indique que  le plan d’intervention de la ville est à jour et que Maniwaki a pris les mesures nécessaires l’année dernière en prévision de cette année et qu’elle possède un inventaire de 3 500 sacs de sable, au besoin.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser