Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Le CALACS pour la participation des intervenants dans le projet de tribunal spécialisé

gavel-scales-of-justice-and-law-books-P6F8T5D-1024x683
Temps de lecture
2 min

Une étape supplémentaire a été franchie pour le projet visant à créer un tribunal spécialisé au Québec dans les causes d’agressions sexuelles et de violence conjugale.

Le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, a annoncé au début du mois la création d’un groupe de travail qui aura comme objectif de créer les bases de ce tribunal spécialisé. Actuellement, le groupe est formé des acteurs de première ligne, ce qui a créé le mécontentement de plusieurs groupes de femmes, exclus de cette première phase. Maude Bélair, intervenante au Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuelle (CALACS) Vallée-de-la-Gatineau, précise que les intervenants en relation directe avec les victimes auraient un rôle important à jouer dans cette démarche :

Ce projet de tribunal spécialisé permettrait de fournir un meilleur soutien aux victimes dans toutes les étapes du processus judiciaire et de s’adapter à leurs besoins. Le projet pourrait également rassurer et donner confiance aux victimes pour dénoncer davantage.

Rappelons que le CALACS Vallée-de-la-Gatineau offre de l’accompagnement judiciaire aux survivantes d’agression sexuelle en complémentarité avec le CAVAC de l’Outaouais.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser