Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Le BRAS demande la fin de l’accès limité aux cliniques de dépistage des ITSS

DSC_0744-1024x683
Temps de lecture
1 min

Avec la mise en place d’une grille de sélection de gravité par le Centre intégré de santé et services sociaux de l’Outaouais, des demandes de test de dépistage de maladie transmise sexuellement (MTS) ont été refusées. Des organismes communautaires appellent à la fin de l’accès limité aux cliniques de dépistage des infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS).

L’organisme BRAS Outaouais indique qu’il ne devrait pas y avoir de priorisation pour du dépistage puisque dans certains cas l’attente pourraient engendrer des conséquences plus graves. Annie Castonguay, directrice adjointe du BRAS Outaouais mentionne qu’il n’est pas évident pour les patients d’être référé à une clinique médicale ou à leur médecin de famille :

Le BRAS Outaouais est en accord avec le fait que les gens doivent consulter seulement par rendez-vous en période de pandémie, mais demande une meilleure communication sur les mesures à mettre en place pour mieux informer les gens. Écoutons à nouveau Annie Castonguay :

Il est possible d’effectuer un test de dépistage des ITSS dans la Vallée-de-la-Gatineau aux CLSC et aux centres médicaux.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser