Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Le 17e bilan de la DPJ marqué par la COVID-19 et une hausse des signalements

Little kid hiding behind teddy bear
Little kid hiding behind teddy bear
Temps de lecture
1 min

Le bilan de l’année 2019-2020 des Directrices et Directeurs de la Protection de la Jeunesse du Québec, sous le thème « Plus forts ensemble! », est marqué par la pandémie de la Covid-19 et d’une hausse des signalements.

Dans l’ensemble du Québec, c’est 118 316 signalements qui ont été traités, ce qui équivaut à une hausse de 12 % par rapport à l’année dernière. De ce nombre, 6896 signalements proviennent de l’Outaouais, une hausse de 5,3%. Pour la Vallée-de-la-Gatineau, la hausse constatée est de 22%. Colette Nadeau, directrice de la protection de la jeunesse et directrice provinciale, précise :

Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, avec la période de confinement, une inquiétude s’est installée concernant les signalements. Colette Nadeau explique :

Plusieurs mesures sont mises en place dans la Vallée-de-la-Gatineau, entre autres le taux d’encadrement des intervenants a été augmenté pour mieux les préparer aux interventions terrain. Des services ont également été intégrés aux premières nations pour adapter les pratiques en respect à leur culture et leurs traditions.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser