L’avenir de la Coop de Bouchette pourrait se jouer samedi

La Coopérative de solidarité de Bouchette se donne jusqu’à vendredi pour trouver les sommes nécessaires à la survie du commerce, sans quoi elle pourrait fermer ses portes de façon définitive.

On apprenait le 20 janvier dernier que l’organisme aurait besoin de 50 000$ pour regarnir les tablettes du dépanneur, et ainsi assurer sa continuité. Les administrateurs de la coopérative ont relancé le ministère des Transports du Québec dans le but d’obtenir une compensation financière pour les pertes encourues en raison de la fermeture du pont de fer de Bouchette, mais sans succès.

L’espoir est donc tourné du côté de la municipalité de Bouchette qui pourrait sortir un lapin de son chapeau d’ici vendredi.

Le maire de Bouchette, Gilles Bastien, espère qu’un programme d’aide financière au niveau régional ou provincial puisse venir en aide à la coopérative. Selon lui, un montage financier comprenant une aide gouvernementale, une aide municipale et l’aide financière de 5 000$ annoncée en janvier par le député de Gatineau pourrait être un scénario intéressant.

Cependant, la démarche entreprise par le maire Bastien ne semble pas avoir porté ses fruits, jusqu’à présent.

Les membres de la Coopérative de solidarité sont conviés à une assemblée générale extraordinaire, samedi. La rencontre aura lieu au centre municipal de Bouchette sur le coup de 13 h.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Les premiers cas de la COVID-19 seraient détectés dans la Vallée-de-la-Gatineau

Source: Unsplash La région de l’Outaouais compte maintenant 85 cas de la COVID-19, ce qui …

MRCVG