Actualité locale Par Marc Beaudoin |

L’Association pour la protection du lac des 31 milles garde le cap sur les projets ralentis par la COVID-19

IMGP1049-1024x576
Temps de lecture
2 min

Malgré les contraintes reliées à la COVID-19, l’Association pour la protection du lac des 31 milles a tenu son assemblée générale annuelle cette fin de semaine.

En raison de la pandémie, plusieurs projets qui avaient été mis en place n’ont pu être concrétisés. Les membres ont accordé au conseil d’administration un nouveau mandat pour la poursuite de l’avancement des projets. Denis Lacroix est le seul membre qui n’est pas de retour au sein du conseil. Hugues Raymond, président de l’Association, explique les objectifs qui seront mis en avant plan cette année :


Infos CHGA · Hugues Raymond 1

Les restrictions de voyager dû à la pandémie a créé une nouvelle réalité cet été, soit un nombre accru de bateau moteur sur le lac et une augmentation de la présence d’amateurs de camping. Cette situation soulève des inquiétudes auprès de l’Association qui craignent pour la santé du lac. Dans cette optique, l’Association compte prendre part à la prochaine session de consultation du second projet du schéma d’aménagements de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau. Écoutons à nouveau Hugues Raymond :


Infos CHGA · Hugues Raymond 2

Une rencontre avec la préfète de la MRC Vallée-de-la-Gatineau, Chantal Lamarche, a eu lieu la semaine dernière pour discuter, entre autres, de la possibilité d’imposer un moratoire concernant les tournois de pêche et la règlementation sur les feux d’artifice au lac des 31 milles.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser