Actualité locale Par Marc Beaudoin |

L’Assemblée des évêques catholiques du Québec présente au gouvernement un protocole pour l’ouverture des églises

catholic-priest-on-altar-praying-during-mass-P3X38LW-1024x684
Temps de lecture
2 min

Les lieux de culte ont été fermés et les célébrations liturgiques ont été suspendues par le gouvernement du Québec au mois de mars dernier pour contrer la propagation de la COVID-19.

L’Assemblée des évêques catholiques du Québec a présenté un protocole sanitaire au gouvernement du Québec afin de vérifier si tous les aspects d’un redémarrage sécuritaire des célébrations liturgiques sont présents.  Québec qui doit l’étudier. Le protocole devra obtenir l’aval de Québec.

Le curé Sylvain Desrosiers de la paroisse l’Assomption de Marie de Maniwaki indique que le protocole suit les indications gouvernementales  comme le nettoyage, le lavage des mains et le port du masque. Aucune date n’est encore arrêtée pour l’ouverture des lieux de culte au Québec. On écoute le curé Sylvain Desrosiers :

Les fidèles qui souhaitent obtenir un service de la part de l’église doivent impérativement communiqué avec le bureau paroissial.

Lors de l’inhumation du corps ou des cendres, un maximum de 10 personnes sera autorisé à être sur place au cimetière. Des changements ont aussi été apportés à certains rituels, comme celui de la mise en terre.

Il sera possible après l’ouverture des églises, de faire une cérémonie, même si la mise en terre a eu lieu, comme le mentionne Sylvain Desrosiers :

L’abbé Desrosiers mentionne que plusieurs familles attendent la réouverture des églises pour y tenir une cérémonie.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser