Lac Blue Sea : l’installation de toiles de jute reportée à 2020

Depuis 2016, les municipalités de Messines et de Blue Sea ainsi que l’Association du bassin versant du lac Blue Sea travaillent conjointement afin de trouver une solution permettant de contrôler la propagation du myriophylle à épis.

Pour éviter que cette plante envahissante ne continue à se répandre dans le lac, les trois entités ont obtenu un certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques leur permettant de couvrir les herbiers de myriophylles à l’aide de toile de jute. Cependant, avant d’entreprendre l’installation des toiles, Messines, Blue Sea et l’association attendent d’obtenir une réponse favorable à la demande de subvention de 60 000$ qu’ils ont adressée dans le cadre du Programme Affluents Maritime. Par contre, comme le certificat d’autorisation délivré par Québec prend fin le 31 août, il a été décidé de reporter à 2020 la pose de toiles de jute dans le lac Blue Sea. Laurent Fortin, maire de Blue Sea, commente :

Messines, Blue Sea et l’Association du bassin versant du lac Blue Sea demanderont maintenant au ministère de l’Environnement de modifier la période de validité du certificat d’autorisation afin qu’il soit toujours valable en 2020 et ainsi leur éviter de devoir acheminer une nouvelle demande qui entraînerait des délais supplémentaires.

Au total, la superficie visée par le projet de pose de toiles de jute représente une superficie de 18 000 mètres2 et engendrera des dépenses d’environ 90 000$.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Bris d’aqueduc sur la rue Commerciale à Maniwaki

En début de soirée samedi, un bris d’aqueduc a provoqué une interruption en eau sur …

MRCVG