Actualité locale Par Natacha Desjardins |

La Table de développement social souhaite sensibiliser les employeurs à la conciliation études-travail

school-2276269_1920-300x200
Temps de lecture
2 min

À l’occasion des Journées
de la persévérance scolaire qui se déroulent du 17 au 21 février, le Comité
persévérance scolaire de la Table de développement social Vallée-de-la-Gatineau
lance un appel à la collaboration aux employeurs de la région qui embauchent
des élèves.

La pénurie de main-d’œuvre
est bien réelle et les employés étudiants font partie intégrante de la
solution. Selon la TDS, il est essentiel que les élèves puissent maintenir un
équilibre sain entre les études et l’emploi.

Malgré une
amélioration, le taux de décrochage de la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais
démontre qu’encore trop d’élèves quittent sans avoir obtenu un diplôme ou une
qualification.

La Table de développement social Vallée-de-la-Gatineau propose aux employeurs de respecter les élèves dans leurs études pour que ces derniers ne travaillent pas plus que 6 heures entre le lundi et le jeudi, de limiter à 15 heures le nombre d’heures de travail par semaine et de terminer au plus tard à 21 h.

Le Comité persévérance
scolaire de la TDS souhaite ainsi sensibiliser les employeurs quant à leur rôle
auprès des jeunes.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser