« La rue, la nuit ; femmes sans peur » : défaire les préjugés, un mythe à la fois

Crédit photo : Facebook CALACS Vallée-de-la-Gatineau

Pour une quatrième fois, un groupe composé majoritairement de femmes a pris part à l’activité « La rue, la nuit : femmes sans peur » organisée par le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel de la Vallée-de-la-Gatineau.

Vendredi une trentaine de personnes ont marché dans les rues de Maniwaki en soutien aux survivantes de violences sexuelles. Cependant, comme le mentionne Maude Bélair, intervenante au CALACS, l’activité revêt une importante particulière pour plusieurs femmes :

Suite à la marche, les participants ont pris part à un souper discussion afin de parler des mythes et des préjugés entourant les agressions sexuelles, une première depuis le lancement de l’activité « La rue, la nuit : femmes sans peur » :

D’ailleurs, des places sont toujours disponibles pour celles qui souhaiteraient suivre la formation d’autodéfense du CALACS Vallée-de-la-Gatineau. Pour s’inscrire, communiquez directement avec le CALACS au (819) 441-2111.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Ajout de gestionnaires à l’hôpital de Maniwaki

Dans les dernières années, de nombreuses personnes ont critiqué les changements qu’a entrainés l’entrée en …

MRCVG