Actualité locale Par Patricia St-Jean |

La présidente de la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais réagit aux propos du ministre François Blais

Logo-CSHBO-300x62
Temps de lecture
1 min

Diane Nault savait déjà que c’était dans l’air, mais les propos tenus récemment par le ministre de l’Éducation, François Blais, la choquent tout de même. C’est que le ministre Blais c’est prononcé en ce qui a trait aux commissions scolaires. Il dit ne pas voir l’utilité de celles-ci, surtout vu le faible taux de participation lors des dernières élections scolaires. François Blais compte suivre les traces de son prédécesseur et opter pour une réforme dans ce dossier. À ce sujet, voici les commentaires de la présidente de la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais, madame Diane Nault :

Madame Nault croit que le faible taux de participation aux élections scolaires pourrait être dû aux rumeurs de réforme, de fusion et même d’abolition que le gouvernement avait fait circuler avant ces mêmes élections.

Rappelons que la dernière campagne pour les élections scolaires avait tout de même coûté 20 millions de dollars aux contribuables québécois.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser