Actualité locale Par Corianne Guénette |

La PCU pourrait représenter un obstacle au retour au travail selon le CJEVG

logo_cjevg-1024x400-1512487545
Temps de lecture
1 min

Alors que la première vague de COVID-19 a amené son lot de défis pour les entreprises, le Carrefour jeunesse emploi souligne que la fin de sa dernière année fiscale, au printemps, aura essentiellement servi à accompagner les gens dans leur inscription à la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

Les services n’ont donc jamais complètement arrêté, mais ont repris de façon régulière en présentiel depuis le mois de juin, du côté du CJEVG.

Selon le Carrefour jeunesse emploi, avec la reprise de la majorité des activités économiques, la pénurie de main d’œuvre se fait à nouveau sentir dans la région. La PCU pourrait d’ailleurs représenter un frein pour certains employés potentiels, selon la directrice générale, Sophie Beaudoin.

Dans la dernière année, en plus de célébrer son vingtième anniversaire, le CJEVG a, entre autres, mis sur pieds les Mercredis recrutement, une activité mensuelle visant à favoriser la recherche d’emploi et l’embauche chez les entreprises de la région.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser