Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

La pandémie de la COVID-19 pourrait avoir un contre-effet bénéfique pour les régions

Serious Businessman Making Business Trip Walking At Airport Outdoors, Panorama
Temps de lecture
2 min

Les MRC de la Vallée-de-la-Gatineau et de Pontiac figurent toujours parmi les territoires où l’on retrouve le plus bas revenu moyen par habitant au Québec. L’idée de transférer des postes au sein de l’appareil gouvernemental vers les régions les moins bien nantis de la province circule depuis plusieurs années.

En campagne électorale, la Coalition avenir Québec avait promis de déplacer 5000 fonctionnaires vers les régions. La présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel, a profité d’une question lancée par un militant lors du congrès virtuel de la formation politique, la fin de semaine dernière, pour faire une mise à jour dans ce dossier.

Selon Mme Lebel, environ 300 emplois ont déjà été transférés. Si cette promesse était plus difficile à réaliser dans un contexte prépandémique, la situation est maintenant différente. La présidente du Conseil du trésor a mentionné que la COVID-19 « ouvre un monde de possibilité pour […] implanter de nouveaux postes » en région.

Le gouvernement profitera des départs à la retraite de ses fonctionnaires pour transférer plusieurs emplois en dehors des centres urbains. La CAQ prévoit déplacer 5 000 postes en région d’ici 2028.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser