Actualité locale Par Marc Beaudoin |

La nouvelle interdiction de certains modèles d’armes à feu mal accueillie

male-person-with-rifle-at-showcase-in-gun-shop-PP65Q2K-1024x684
Temps de lecture
2 min

Le gouvernement du Canada a annoncé une nouvelle interdiction pour certaines armes à feu le 1er mai dernier. Il est maintenant interdit d’acheter ou de posséder une arme faisant partie des neuf types de catégorie, incluant 1500 modèles. Également, les armes dont le cylindre a un diamètre de 20 mm ou plus et celles qui sont capables de tirer un projectile avec une énergie initiale de plus de 10 000 joules sont aussi prohibées.

Ces restrictions ont un impact plus grand chez les amateurs de chasse sportive que ceux qui pratiquent la chasse traditionnelle, qui est plus courante dans la région. Les commerçants de la Vallée-de-la-Gatineau qui vendent des armes à feu ont très peu d’armes prohibés à retirer de leurs tablettes. Malgré cela, la vente d’arme va se faire ressentir, comme l’indique Hugues Raymond, consultant chez DM l’équipeur à Gracefield :  

Certains commerçants et certains particuliers sont unanimes pour mentionner que cette mesure n’est pas la plus appropriée, car ce sont les propriétaires d’arme légale qui sont pénalisés et non les gens en possession d’arme illégale. Selon eux, un investissement dans la prévention serait plus de mise. Écoutons à nouveau Hugues Raymond :  

Les personnes possédant des armes prohibées sont toujours dans l’attente des mesures du gouvernement concernant le programme de rachat.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser