Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

La hausse des prix des matériaux de construction continue de se faire ressentir dans la Vallée-de-la-Gatineau

bois-MFFP-1024x724
Temps de lecture
2 min

La hausse des prix des matériaux de construction aura assurément des impacts sur de nombreux projets d’infrastructures en branle à travers la province.

Après avoir fait grimper les coûts du projet de construction d’une nouvelle salle de spectacle, cette hausse pourrait avoir des conséquences sur d’autres projets de construction dans la Vallée-de-la-Gatineau comme celui des kiosques touristiques à Low et à Grand-Remous ainsi que celui de la construction d’un nouveau CHSLD à Maniwaki.

D’entrée de jeu, la préfète de la Vallée-de-la-Gatineau ne cache pas le fait qu’il y aura un impact sur la réalisation des deux nouveaux kiosques touristiques dans la région. L’appel d’offres sera lancé en juin et l’ouverture des soumissions est prévue vers la fin du mois d’août. Chantal Lamarche parle des options qui s’offriront aux maires advenant un dépassement de coût trop important :

La hausse des prix des matériaux de construction fera probablement augmenter le coût de construction du nouveau CHSLD de Maniwaki, selon le Centre intégré de Santé et de Services sociaux de l’Outaouais. Cependant, l’évaluation des coûts est toujours en cours. Il est donc trop tôt pour déterminer l’impact que ces hausses auront sur ce projet d’envergure. L’organisation avait émis le souhait de ne pas dépasser la barre des 50 millions de dollars.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser