Actualité locale Par Alex Meunier |

La fusion des services alimentaires val-gatinois confirmés par le CISSSO  

CISSS_Outaouais_i2c-Converti-300x135
Temps de lecture
2 min

CISSS_Outaouais_i2c [Converti]Le dossier de la fusion des services alimentaires des centres hospitaliers de la Vallée-de-la-Gatineau, c’est-à-dire l’hôpital de Maniwaki, le Foyer Père Guinard et le Foyer d’accueil de Gracefield, en est un qui a soulevé les passions.

Certaines personnes se demandaient si, avec l’entrée en fonction du nouveau Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), la décision de fusionner les services de préparation d’aliments pouvait être infirmée.

Le président directeur général du CISSSO, Jean Hébert, indique qu’il s’agit d’une décision de l’ancien conseil d’administration et qu’il ne voit pas l’utilité de revenir sur cette mesure d’optimisation budgétaire :

D’ailleurs, concernant la situation financière dans les différents hôpitaux de l’Outaouais, certains de ceux-ci font face à des déficits importants. L’ancien CSSS de Gatineau doit combler un manque à gagner de plus de 5 millions de dollars, alors que l’ex CSSS Vallée-de-la-Gatineau faisait face à un déficit de près de 600 000 dollars.

Le président directeur général du CISSSO, Jean Hébert, a indiqué que les établissements de santé déficitaires devront affronter la tempête et compresser les dépenses, sans l’aide des hôpitaux performants.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser