Actualité locale Par Marc Beaudoin |

La FIQ considère que le masque N99 pourrait être intéressant pour le personnel de la santé

Icone_FIQ_RGB
Temps de lecture
2 min

Après avoir procéder à plusieurs tests, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a donné son feu vert à la vente des masques N99. Cet appareil de protection respiratoire répond aux critères de qualité et peut être désinfecté et porté environ une trentaine de fois.

Selon le Syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais (FIQ), ce modèle de masque est intéressant et serait plus efficace que le N95, qui est toujours refusé par le Centre intégré de santé et services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) en CHSLD et dans certaines zone rouge. Le fait que le masque N99 soit réutilisable, c’est plus écologique et avec le temps, cela deviendrait moins dispendieux. Écoutons les propos de Patrick Guay, président du Syndicat :

Le Syndicat souhaite que les employeurs au Québec puissent avoir accès à ces masques le plus rapidement possible, espérant ainsi faire baisser le taux de professionnels de la santé en arrêt de travail, soit pour avoir contracté la COVID-19 ou avoir été en contact avec une personne positive. Questionné à ce sujet, le CISSS de l’Outaouais a mentionné qu’il n’avait pas l’intention, pour le moment, de faire l’acquisition de masque N99, ce qui n’a pas surpris le président du Syndicat :

Précisons que le masque N99 est un produit conçu et fabriqué au Québec.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser