Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

La CSHBO se dote d’un plan de recrutement afin de combler ses besoins en main-d’œuvre

Logo-CSHBO-BON-1024x767-1499871492
Temps de lecture
2 min

Face aux défis de recrutement vécus
dans le domaine de l’éducation au Québec, la Commission scolaire des
Hauts-Bois-de-l’Outaouais, qui n’est pas épargnée par cette réalité, a mis sur
pied un plan de recrutement permanent.

L’organisation souhaite ainsi tout
mettre en œuvre afin de combler ses besoins en main-d’œuvre au niveau du personnel
enseignant, du personnel professionnel ainsi que du personnel de soutien.

Pour se faire, la commission scolaire
ira, entre autres, à la rencontre des nouveaux
diplômés en enseignement en se rendant dans diverses universités québécoises et
ontariennes. Ce processus est déjà entamé alors que des représentants de la
CSHBO ont rencontré des étudiants de l’Université du Québec en Outaouais ainsi
que de l’Université du Québec à Rimouski, notamment. D’ailleurs, cette démarche
a permis à la commission scolaire d’obtenir des candidatures
intéressantes, selon le directeur général, Denis Rossignol. Le voici qui parle
plus longuement du plan de recrutement présenté, hier soir, aux commissaires de
la commission scolaire :



La Commission scolaire des
Hauts-Bois-de-l’Outaouais travaille aussi sur un plan de développement et de
qualification afin d’offrir à son personnel la possibilité de suivre des
formations collégiales et universitaires. Ainsi, la CSHBO pourra miser
davantage sur ses employés pour combler ses besoins en main-d’œuvre :



Pour l’instant la CSHBO tente d’établir des protocoles d’entente avec le cégep de l’Outaouais et l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue afin d’être en mesure d’offrir les diverses formations directement dans la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau et dans la MRC de Pontiac.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser