Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

La CCMVG confiante pour l’avenir des restaurateurs de la Vallée-de-la-Gatineau

restaurant-690569_1920-1024x684
Temps de lecture
2 min

En août dernier, la fédération des chambres de commerce du Canada annonçait que 60% des restaurateurs pourraient fermer boutique, définitivement, d’ici novembre 2020.

Une série d’événements telle que la fermeture préventive des commerces, de la diminution du nombre de clients à l’intérieur de ceux-ci, des coûts supplémentaires engendrés par la pandémie et les programmes d’aides gouvernementales non-adaptés, a amenés les entrepreneurs à un point de non-retour économique.

Par contre, selon Agathe St-Amour, présidente à la chambre des commerces de la Vallée-de-la-Gatineau, cette réalité toucherait en majeur partie les restaurants situés en ville :

Pour Nelly Lafontaine, co-propriétaire du restaurant le V.I.P, la réalité n’est pas la même :

L’Enquête canadienne sur la situation des entreprises (ECSE), réalisée par Statistique Canada avec le soutien de la Chambre de commerce du Canada, a révélé que 29 % des entreprises d’hébergement et de restauration ne peuvent pas fonctionner correctement avec les mesures de distanciation sociale en vigueur. De plus, 31 % d’entre elles ne pourront rester opérationnels que durant 90 jours maximum avec ces mêmes mesures.

Cette enquête ne fait pas de distinction entre les restaurants situés en ville et ceux situé en région.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser