Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Intervenir en santé mentale pour éviter de judiciariser inutilement certains dossiers

juge
Temps de lecture
2 min

Des discussions ont présentement cours dans la Vallée-de-la-Gatineau dans le but d’implanter un projet de co-intervention en santé mentale.

À l’image de l’Unité d’intervention de crise qui est en place sur le territoire de Gatineau, des intervenants du milieu souhaitent qu’une unité soit créée dans la Vallée-de-la-Gatineau afin de venir en aide aux personnes présentant des troubles de santé mentale. La MRC Vallée-de-la-Gatineau, la Sûreté du Québec, le Centre intégré de Santé et de Services sociaux de l’Outaouais et la Table de développement social de la Vallée-de-la-Gatineau sont impliqués dans cette démarche qui vise à éviter de judiciariser les dossiers de certaines personnes qui bénéficieraient grandement d’un accompagnement spécialisé.

Le conseil des maires de la Vallée-de-la-Gatineau a donné son appui au démarrage d’un tel projet sur le territoire. On écoute les propos de la préfète, Chantal Lamarche :



Les démarches ne sont pas finalisées en vue de l’implantation d’une telle initiative. Cependant, il est possible que le projet voie le jour d’ici la fin de l’année 2020 ou encore au début 2021, selon la préfète Lamarche.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser