Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Internet haute vitesse : Starlink s’invite dans la course

Étudiante devant son ordinateur
Temps de lecture
2 min

Dans les dernières années, le gouvernement du Québec et du Canada ont chacun annoncé des investissements de plusieurs centaines de millions de dollars afin de permettre à des centaines de milliers de Québécois d’avoir accès à l’Internet haute vitesse.

Durant ce temps, l’entreprise américaine SpaceX dirigée par l’homme d’affaires Elon Musk a mis sur pied le projet Starlink visant à offrir le service Internet haute vitesse sur l’ensemble de la planète grâce au déploiement de 12 000 satellites de télécommunications. Jusqu’à présent, près de 800 satellites sont en orbite autour de la terre.

L’entreprise américaine estime être en mesure de lancer prochainement la version bêta de son service entre le 44e et le 52e parallèle, ce qui comprend la Vallée-de-la-Gatineau. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes a déjà autorisé SpaceX à offrir son service d’Internet par satellite aux Canadiens en régions rurales.

Le service offert par l’entreprise américaine coûtera un peu plus de 100$ par mois et permettra d’offrir une rapidité de téléchargement allant de 50Mb/s à 150Mb/s.

L’entreprise fondée par Elon Musk prévoit étendre son service sur une grande partie du globe, et ce, dès 2021.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser