Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Internet haute vitesse : La Vallée-de-la-Gatineau en voie de manquer le bateau

internet-1024x576
Temps de lecture
2 min

Avec la popularité du télétravail, plusieurs familles songent à quitter les grandes villes pour se diriger vers les régions. Les avantages reliés à ce nouveau mode de travail s’accumulent, autant pour les entreprises que les travailleurs.

Toutefois, ce phénomène d’exode urbain ramène le débat de l’accès à l’Internet haute vitesse dans la Vallée-de-la-Gatineau, puisqu’une course pourrait avoir lieu entre les régions afin d’attirer de nouveaux résidents.

Une situation qui devrait être positive, mais qui ne l’est pas vu la lenteur du projet. D’ailleurs, le problème d’Internet haute vitesse pourrait même encourager de jeunes familles à s’installer ailleurs vu la piètre qualité du service dans nos municipalités.

Ayant partagé sa pensée sur les réseaux sociaux, Denis Gendron, propriétaire de Gendron automobile, demande plus de transparence de la part des politiciens dans ce dossier :

Par ailleurs, plusieurs membres de la communauté affirment que des conséquences irréversibles pourraient être ressenties si nous sommes incapables de rajeunir notre population. Écoutons Alphée Moreau, maire de la municipalité d’Aumond, sur le sujet :

Pierre Monette, directeur général de la SADC Vallée-de-la-Gatineau, compare l’importance de l’Internet haute vitesse en région à l’électrification du Québec dans les années 60 :

Présentement, il s’agit d’une course entre régions à l’image de l’électrification des années 60. En résumé, de graves conséquences pourraient affecter la Vallée-de-la-Gatineau d’ici 5 à 10 ans si rien n’est fait dans ce dossier.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser