Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Importante restructuration en branle à la SOPFEU : les emplois dans la région seraient tous conservés

LOGO-SOPFEU-300x224
Temps de lecture
2 min

Les opérations de la Société de protection des forêts contre le feu de Maniwaki et de Val d’Or seront fusionnées, selon ce qu’a appris le service de nouvelles de CHGA FM. Les employés de la base de Maniwaki ont été mis au fait de la restructuration en cours au sein de l’organisation, mercredi en fin de journée.

Ainsi le territoire couvert par la SOPFEU sera divisé en trois et non plus en quatre sections distinctes. À terme, l’est, le centre et l’ouest du Québec seront desservis du nord au sud par une direction régionale. Dans la portion Ouest, dans laquelle se situe la Vallée-de-la-Gatineau, la direction régionale sera postée à Val d’Or. Stéphane Caron, Coordonnateur à la prévention et aux communications à la SOPFEU, explique l’objectif derrière cette restructuration :

Malgré les craintes que cette annonce a soulevées chez de nombreuses personnes à l’emploi de la SOPFEU dans la région, la société assure qu’il n’y aura aucune perte d’emploi dans la région. On écoute à nouveau Stéphane Caron :

Sans le nommer et sans vouloir s’avancer sur les raisons de son départ, la Société de protection des forêts contre le feu de Maniwaki confirme que le directeur de la base de Maniwaki n’est plus au service de l’organisation. Ce poste était occupé par Ken Bérubé.

La SOPFEU se donne 3 ans pour compléter la restructuration en cours.

La préfète de la Vallée-de-la-Gatineau, Chantal Lamarche, réagira à cette annonce, demain sur nos ondes.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser