Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Guillaume Carle de retour en cour

Guillaume-Carle
Temps de lecture
2 min

Guillaume Carle
Crédit photo : Wikipédia

Le Grand
chef de la Confédération des peuples autochtones du Canada, Guillaume Carle,
s’est vu interdire l’accès aux réunions de l’organisation qu’il a lui-même mise
sur pied.

Guillaume
Carle a été arrêté par la police de Gatineau, dimanche dernier, pour avoir
perturbé une rencontre de la confédération qui se tenait au Centre
communautaire Pierre-Arthur-Guertin de Gatineau. Il fait maintenant face à
trois chefs d’accusation pour menaces et un autre pour avoir troublé la paix.

Rappelons
que la Confédération des peuples autochtones du Canada poursuit présentement Le
Droit, CBC Radio-Canada, La Presse, TVA, le FM 93 de Québec, le conseil de
bande et la police de Kitigan Zibi, la nation huronne-wendate ainsi que les
peacekeepers de Kahnawake pour 930 millions de dollars.

La poursuite concerne des enquêtes menées par la Gendarmerie royale du Canada, la Sûreté du Québec et l’Agence du revenu du Canada en lien avec des cartes remises aux membres de la Confédération des peuples autochtones du Canada dans le but d’obtenir des exemptions de taxes, ce qui serait illégal.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser