Actualité locale Par Simon Deschamps |

Gracefield signera l’entente pour l’utilisation du Centre sportif Gino-Odjick avec Maniwaki

DSC_0380-1024x683
Temps de lecture
2 min

La Ville de Gracefield fera finalement partie de la nouvelle
entente pour l’utilisation du Centre sportif
Gino-Odjick.

Les élus sont revenus sur leur décision hier soir, eux qui en
octobre avaient unanimement rejeté la nouvelle entente avec la Ville de Maniwaki
qui est  en vigueur depuis le
1er janvier 2020 pour une durée de cinq ans.

Ils jugeaient que la nouvelle entente représenterait un fardeau sur
les finances de la Ville, alors que  le
montant exigé est de 18 529$ par année, soit environ 5 500$ de plus que par le
passé.  

Après de multiples rencontres entre les diverses parties
impliquées, il a été convenu que les parents dont les enfants font une activité
sur glace assumeront une partie des frais liés à l’entente. Ils débourseront 263
$ annuellement. Trois commerçants de Gracefield ont décidé d’offrir une aide
financière qui viendra compléter le montage financier. Ils donneront un total de
45 000$ pour les cinq années de l’entente.

Depuis plus d’un mois et demi, le maire de Gracefield, Réal Rochon,
planche sur le dossier afin de trouver une solution satisfaisante. Il se réjouit
de la tournure des événements et parle d’une saine gestion des deniers
publics.



En parallèle, la direction générale de Gracefield et le maire travaille présentement à l’élaboration d’une politique pour soutenir financièrement les contribuables dont les enfants participent à diverses activités sportives en défrayant une partie des coûts d’inscriptions. 

Autres actualités qui pourraient vous intéresser