Actualité locale Par Simon Deschamps |

Gracefield fait une mise au point concernant les compteurs d’eau

water-meters-isolated-on-white-background-PLMQEUX-1024x768
Temps de lecture
2 min

L’annonce de
l’installation de compteurs d’eau à Gracefield d’ici l’automne a fait vivement
réagir.  Tous les commerces du village et
20 résidences seront munis d’un tel dispositif. Au total, la Ville a 275
immeubles branchés au réseau d’aqueduc municipal.

Les élus de
Gracefield se pencheront au cours des prochains mois sur la façon dont seront
choisies les propriétés privées où seront installés les compteurs. Voici les
propos du maire de Gracefield, Réal Rochon, qui avait fait savoir plus tôt ce
mois-ci qu’il s’agissait d’une première phase.



Dans un
communiqué, la Ville de Gracefield a indiqué que les compteurs seront installés
pour inciter les citoyens à réduire leur consommation d’eau en plus de
permettre de connaître le niveau exact de perte due à des fuites dans le
réseau. De plus, elle affirme que c’est une obligation légale pour avoir accès
à certaines subventions entre autres provenant du Programme d’infrastructures
municipales d’eau et du Programme de la taxe sur l’essence et de la
contribution du Québec.

Le maire Réal Rochon soulignait que les contribuables concernés seraient appelés à absorber les coûts liés à cette installation. La Ville paiera les compteurs en premier lieu. Dans sa mise au point, M. Rochon a tenu à spécifier que la Ville aiderait les citoyens concernés afin que ça ne soit pas un fardeau financier pour eux. On peut l’écouter.



Ces nouveaux montants seront sur l’avis d’imposition 2021. D’autre part, Gracefield a tenu à rassurer la population qui craignait une double imposition. Dans le communiqué de presse, la Ville a fait savoir que la future taxe d’eau qui sera mise en place serait selon le principe d’utilisateur-payeur.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser