Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Élections municipales : le projet de loi 85 préoccupe les élus de Gracefield

hotel-de-ville-gracefield-2-1024x768
Temps de lecture
1 min

Au début du mois, la Ville de Gracefield a appuyé le conseil des maires de la Vallée-de-la-Gatineau par rapport aux préoccupations que soulève le projet de loi 85. Grâce à ce projet de loi, le gouvernement du Québec espère faciliter le déroulement de l’élection municipale dans le contexte de la pandémie de la  COVID-19 en octroyant plus de pouvoir au directeur général des élections du Québec (DGEQ).

Cependant, les élus de Gracefield craignent que le DGEQ impose le vote par correspondance pour éviter des attroupements dans les bureaux de vote de la province, ce qui ne serait pas souhaitable, selon eux. Le maire suppléant de Gracefield, Mathieu Caron, explique :

Les élus de Gracefield ont songé à permettre le vote par correspondance afin de favoriser la participation des villégiateurs. Par contre, il semble que cette manière de faire n’a pas fait ses preuves dans le passé :

Rappelons que le conseil des maires de la Vallée-de-la-Gatineau est plutôt d’avis que la solution pour tenir des élections en respect des mesures sanitaires serait d’augmenter le nombre de jours de vote par anticipation.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser