Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Dylan Whiteduck invite la MRCVG à la table des négociations : la préfète Lamarche répond aux propos du chef de Kitigan Zibi

Chantal-Lamarche-819x1024
Temps de lecture
3 min

Un nouveau chapitre du conflit entre le gouvernement du Québec et les communautés anichinabées s’est écrit, alors qu’une manifestation pacifique s’est installée sur la route Kichi Mikan (Route 105), près de la station d’essence Crevier à Kitigan Zibi.

Voici les commentaires d’un porte-parole de la communauté anichinabée qui explique les raisons de cette manifestation soudaine sur la Route 105 :

Dylan Whiteduck, chef du conseil de bande de Kitigan Zibi, spécifie qu’il est nécessaire que les premières nations se fassent entendre pour sensibiliser les Val-Gatinois sur les enjeux auxquels fait face sa communauté :

Interrogé sur les négociations qui sont présentement en cours dans le dossier de la réserve faunique La Vérendrye, chef Whiteduck s’est permis d’inviter la MRC Vallée-de-la-Gatineau à la table des négociations :

Ayant pris connaissance des propos du chef Whiteduck, la préfète de la Vallée-de-la-Gatineau, Chantal Lamarche,  n’a pas souhaité accorder d’entrevue au service des nouvelles de CHGA. Cependant, cette dernière a voulu apporter certaines rectifications aux dires du chef de bande de Kitigan Zibi, Dylan Whiteduck, qui déplore l’inaction de la MRC dans le conflit actuel.

La préfète Lamarche, par le biais d’un courriel envoyé par la MRC, a voulu rappeler que :

Guillements
En août dernier, lors de l'élection du nouveau conseil de bande de Kitigan Zibi, une lettre de félicitations a été envoyée à monsieur Dylan Whiteduck et à l’ensemble des élus pour demander une rencontre pour ainsi discuter des dossiers communs. La MRC de La Vallée-de-la-Gatineau n’a reçu aucun accusé de réception et d’offres de disponibilités à cet effet. Chantal Lamarche, préfète de la MRC Vallée-de-la-Gatineau

Même son de cloches du côté de la Ville de Maniwaki, qui soutient qu’il est difficile d’entrer en communications avec le chef Whiteduck.

De plus,

Guillements
Concernant le moratoire, Mme Lamarche a contacté à plusieurs reprises le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Pierre Dufour pour discuter de ce dossier. Deux lettres ont également été envoyées à la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault pour demander d’assurer la sécurité de l’ensemble de la population. Chantal Lamarche, préfète de la MRC Vallée-de-la-Gatineau

Il est également souligné que la préfète a incité les autorités à réagir pour trouver un dénouement au conflit, même si la MRCVG n’a aucune juridiction dans le dossier.

Notons qu’une rencontre entre Ian Lafrenière, ministre délégué aux Affaires autochtones, et les neufs chefs des communautés algonquines du Québec est prévue demain, en journée.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser