Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Des Val-Gatinois satisfaits de la transition vers les véhicules électriques

électrique
Temps de lecture
2 min

Le gouvernement fédéral imposera la vente de véhicules électriques légers d’ici 2035 à travers le pays.

Alors que plusieurs automobilistes Val-Gatinois s’inquiètent quant à ce changement en raison du coût élevé de ce type de véhicule, d’autres ont déjà procédé à cette transition.

Bernard D’Auteuil est propriétaire d’une Chevrolet Bolt. Ce dernier est assuré qu’avec les coûts de l’entretien et de l’essence, une voiture électrique devient beaucoup plus abordable au fil du temps. On l’écoute :

Mario Tremblay est un fier détenteur de véhicules électriques. En plus d’être également un propriétaire d’une Chevrolet Bolt, ce dernier vient tout juste de se procurer la nouvelle Ford Mustang Mach-E. Selon M. Tremblay, les préjugés envers ces automobiles ne sont pas justifiés :

Les deux intervenants indiquent qu’en branchant un véhicule au Québec, l’argent des consommateurs sera redistribué à l’intérieur de la province puisqu’Hydro-Québec a la charge de ce secteur. Ces derniers croient aussi que l’électrification du réseau routier amènera une compétition entre les bannières automobiles, diminuant ainsi le prix de vente au détail.

Par ailleurs, Mario Tremblay croit fortement que les entreprises de la Vallée-de-la-Gatineau devraient se doter de bornes électriques pour attirer une nouvelle clientèle dans leur établissement.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser