Actualité locale Par Simon Deschamps |

Des ressources pour répondre aux inquiétudes des jeunes en lien avec les répercussions de la COVID-19

Cellulaire-texto
Temps de lecture
2 min

Les jeunes qui vivent des inquiétudes en lien avec la COVID-19 ont plusieurs ressources vers qui se tourner afin de trouver du réconfort.

Il y a la ligne téléphonique de Tel-jeunes, mais également les maisons des jeunes qui font preuve de créativité pour maintenir certains services et répondre aux préoccupations des jeunes. Certains sont inquiets par rapport à leur cheminement scolaire tandis que d’autres ont des soucis personnels par rapport à leur hébergement.

Ici, dans la Vallée-de-la-Gatineau, les intervenants de Jeunesse sans frontières, qui est la Maison des jeunes de Gracefield,  font un suivi auprès des jeunes et ont mis en place des services d’accompagnement en ligne.

Voici les commentaires de Mélissa Vachon, directrice générale de l’organisme Jeunesse sans frontières Vallée-de-la-Gatineau.



Un jeune de la Maison des jeunes de Gracefield a initié la mise en place d’un salon virtuel dans lequel se retrouvent les jeunes et les intervenants trois fois semaine, où les jeunes peuvent jouer et discuter de sujets variés.

Écoutons à nouveau  Mélissa Vachon expliquer le fonctionnement de ce salon virtuel.



Du côté de la Maison des jeunes Mani-Jeunes, le service a également été adapté. Des activités virtuelles sont organisées et publicisées via la page Facebook de l’organisme.

Par ailleurs, le gouvernement du Québec a annoncé la semaine dernière un octroi d’urgence de 500 000$ à Tel-jeunes afin de répondre à la hausse de demande et de répondre aux inquiétudes tout en faisant face à l’anxiété des jeunes et des parents via les lignes téléphoniques Tel-Jeunes et LigneParents 24 heures par jour tous les jours.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser