Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Des producteurs agricoles constatent une augmentation de la demande pour leurs produits

boeuf-1024x683
Temps de lecture
2 min

Si certaines personnes vivent difficilement les effets de la pandémie de la COVID-19, des producteurs locaux constatent une augmentation de la demande pour leurs produits.

C’est le cas pour Stanley Christensen, producteur de Lac-Sainte-Marie et président des producteurs de bovins Outaouais-Laurentides. L’appel à l’achat local lancé par le gouvernement au début de la crise semble avoir porté fruit alors que de plus en plus de personnes se rendent à sa ferme pour se procurer de la viande. Par contre, il mentionne que sa capacité à produire n’est pas plus importante que par le passé et qu’il peut s’écouler jusqu’à 100 jours entre le départ des bêtes vers l’abattoir et l’arrivée des stocks de viande prêts à être vendus. D’ailleurs, il s’attend à ce que cet engouement soit temporaire :


Infos CHGA · Stanley Christensen

Les contraintes imposées aux abattoirs et aux usines de transformation de la viande afin de combattre la propagation de la COVID-19 entraînent une augmentation du prix du bœuf pour le consommateur. Cette hausse pourrait décourager bon nombre de consommateurs d’acheter de la viande produite au Québec, comme l’explique M. Christensen :


Infos CHGA · Stanley Christensen 2

Alors que la demande explose chez certains producteurs, l’engouement pour le veau de lait, principalement destiné à la restauration, est en diminution, ce qui pourrait représenter des pertes financières pour certains producteurs laitiers.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser