Actualité locale Par Simon Deschamps |

Demande de subvention refusée pour l’implantation d’un service de camp de jour à Bois-Franc

hands-2847508_1920-1024x683
Temps de lecture
1 min

Les élus de Bois-Franc ont été informés lors de la dernière séance du
conseil que la demande de subvention que la Municipalité a effectuée pour
offrir son propre service de camp de jour n’a pas été acceptée.

La directrice générale de Bois-Franc, Annie Pelletier, a expliqué que
cette demande avait été refusée en raison de la récurrence de la même demande.

Depuis plusieurs années, la 
Municipalité travaille sur ce projet. Selon la mairesse, Julie
Jolivette, des enfants entretiendraient le désir de profiter d’un camp de jour
dans leur patelin.

Mme Pelletier a fait savoir que lors de la prochaine assemblée publique
du conseil municipal en avril, différents scénarios seront présentés aux élus.

En janvier, Mme Jolivette affirmait que si Bois-Franc n’obtenait pas la subvention, elle n’hésiterait pas à donner un coup de pouce financier à ses citoyens pour que les enfants de la municipalité puissent profiter du service de camp de jour du camp le Terrier, et ce, à moindres frais.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser