Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Crise Forestière : la préfète Lamarche réclame des actions immédiates

bois-forêt-1024x683
Temps de lecture
2 min

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, et le ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, se sont déplacés en Outaouais, hier, afin de faire le point sur les démarches entreprises dans le but d’assurer la relance de l’industrie forestière en Outaouais et dans les Laurentides.

Depuis l’arrêt des activités de Fortress à Thurso, plus de 115 acquéreurs stratégiques et financiers ont été sollicités pour tenter de sauver l’usine, mais sans succès.

Le mandat de la cellule d’intervention sur la vitalité de l’industrie forestière a donc été renouvelé. L’objectif sera désormais de cibler de nouveaux marchés et des projets porteurs afin d’optimiser l’utilisation des volumes de fibre. Le ministre Pierre Dufour dit souhaiter trouver des solutions adaptées aux aspects propres à la structure industrielle de l’Outaouais et des Laurentides.

La préfète de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau et présidente de la Conférence des préfets de l’Outaouais, Chantale Lamarche, s’est dite déçue qu’aucune action concrète n’ait été annoncée par Québec pour dénouer l’impasse.

Dans les prochains mois, des rencontres sont prévues entre la cellule d’intervention, le gouvernement du Québec et l’industrie forestière ce qui permettra de proposer des mesures afin de réformer le régime forestier actuel. Un rapport sera déposé au plus tard le 15 décembre 2020.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser