Actualité locale Par Marc Beaudoin |

COVID-19 : un fond d’urgence pour les artistes en art visuel

artwork-PKWR85E-1024x683
Temps de lecture
2 min

Le regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV) a mis en place une aide spéciale pour soutenir les professionnels en art visuel qui ont été dans l’obligation d’annuler des contrats en raison de la pandémie de la COVID-19. Cette mesure s’applique rétroactivement au 15 mars 2020 et va permettre d’accorder le répit nécessaire à l’artiste d’ici la reprise de ses activités de création.

C’est possible dès maintenant pour un artisan en art visuel de faire la demande. Le fond d’urgence est valide jusqu’à la date de levée de l’état d’urgence décrété par le gouvernement du Québec ou jusqu’à l’épuisement des fonds réservés à cette aide spéciale. 

Un maximum de 20 aides financières pourra être accordé pour un montant équivalent à la perte réellement subie, et ce, jusqu’à un maximum de 500$. Les aides seront octroyées par ordre d’arrivée des demandes.

Plusieurs artistes en art visuel de la Vallée-de-la-Gatineau ont été contraints d’annuler des contrats et par le fait même perdre les revenus associés, comme le mentionne Jonathan Samson, photographe :

Donald Doiron, sculpteur, se dit être privilégié puisque son contrat pour la Chasse-Galerie de Bouchette se poursuit. Il mentionne toutefois que la situation actuelle occasionne d’autres problématiques :

Les artistes qui ont droit à l’aide financière d’urgence du Fonds Serge-Lemoyne (FSL) peuvent aussi faire la demande pour recevoir le fond d’urgence. Les deux aides peuvent être cumulées.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser