Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

COVID-19 : les artistes demandent l’appui des représentants politiques de la région

artwork-PKWR85E-1024x683
Temps de lecture
2 min

Depuis le début de la pandémie, plusieurs associations d’artistes mettent de la pression sur le gouvernement du Québec pour avoir accès à des fonds d’urgences.

La plupart du temps, c’est le domaine des arts vivants qui réussit à sortir du lot en raison de sa popularité auprès du public québécois.

Sylvie Grégoire est une artiste indépendante de la Vallée-de-la-Gatineau. En plus de créer dans son quotidien, elle donne un coup de main pour gérer la galerie d’art du Presbytère de Blue Sea et pour accompagner les élèves de l’école alternative qui s’y trouve. Cette dernière aurait apprécié plus de clarté des gouvernements pendant la pandémie :

Sylvie Grégoire estime que nos représentants politiques de la Vallée-de-la-Gatineau doivent aider les associations de la région dans la promotion de l’art et dans le développement de nos établissements culturels. On l’écoute :

Mentionnons que le conseil d’administration de l’Association des amis du Presbytère de Blue Sea est toujours en attente de son accréditation. L’association avait pris la décision de s’inscrire au Répertoire culture-éducation du gouvernement du Québec, en octobre 2019, dans le but d’avoir accès à des fonds supplémentaires pour la promotion et le développement des arts visuels dans la Vallée-de-la-Gatineau.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser