Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

COVID-19 : Irresponsabilité de certains employeurs et employés de la Vallée-de-la-Gatineau

serveur
Temps de lecture
2 min

Depuis le début de la pandémie, l’Institut national de santé publique du Québec est clair par rapport aux règles d’isolement lorsqu’une personne reçoit un test positif à la COVID-19.

Malgré tout, selon plusieurs témoignages et informations recueillies par le service des nouvelles de CHGA FM, certains employeurs et employés de la Vallée-de-la-Gatineau auraient défié les demandes du gouvernement du Québec en retournant travailler après avoir reçu un résultat positif à la COVID-19.

L’événement le plus récent ce serait produit dans un magasin à grande surface de la région, où un employeur aurait demandé à un employé de patienter trois jours avant de se présenter au boulot après que ce dernier aurait mentionné qu’il était en contact étroit avec une travailleuse de la santé qui avait reçu un résultat positif à la COVID-19. N’ayant aucun symptôme du virus, l’employé en question ce serait présenté et aurait travaillé pour une période de deux journées avant de se faire tester, test qui ce serait avéré positif.

Agathe St-Amour, présidente à la Chambre de commerce de Maniwaki, Vallée-de-la-Gatineau, trouve ses supposés événements inadmissibles :

La CCMVG mentionne que des ressources sont mises à disposition pour les entreprises touchées par le virus et qu’il est de leur responsabilité d’en faire la demande :

Pour toutes questions en lien avec l’aide financière disponible aux entreprises aux prises avec des cas de COVID-19, la CCMVG vous invite à les contacter.

En date du 11 janvier, la Vallée-de-la-Gatineau fait état de 350 cas cumulés, dont 55 cas actifs.

Pour dénoncer toutes situations, vous pouvez contacter le service de l’information de CHGA FM.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser