Actualité locale Par Francis Létourneau |

Course à la préfecture : Chantal Lamarche promet de défendre les intérêts de la Vallée-de-la-Gatineau

Chantal Lamarche
Temps de lecture
2 min

Après avoir terminé un premier mandat de quatre ans, la préfète sortante Chantal Lamarche demande à nouveau la confiance des Val-Gatinois pour poursuivre le travail entamé.

Dans les prochaines années, madame Lamarche souhaite travailler sur l’élaboration du nouveau plan de développement de la zone agricole (PDZA). Chantal Lamarche veut mettre en valeur les entreprises agricoles et les produits de la région et encourager le développement de l’agrotourisme, notamment.

Elle tient également à participer au Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Ce plan devait être changé en 2021, mais la COVID-19 a retardé le processus. L’environnement est une priorité pour la candidate, elle qui croit que le compostage et le recyclage  ne sont pas encore assez pratiqués . Elle souhaite consulter les gens à ce sujet afin de trouver des solutions en vue des futures réglementations de la part du gouvernement.

Une des priorité de Chantal Lamarche reste le dossier de la sauvegarde de la base de la SOPFEU de Maniwaki. Même si la COVID-19 a freiné le processus, elle tient à préciser qu’elle n’abandonnera pas et qu’elle croit que le gouvernement doit les suivre dans ce dossier :

Chantal Lamarche rappelle que le rôle d’une préfète est de diriger le conseil des maires et soutient que, lors de son dernier mandat, il n’a eu aucune discorde à la table des maires. Voici ces précisions :

Chantal Lamarche affronte Lynne Gagnon dans cette course à la préfecture.

Les Val-Gatinois peuvent voter par anticipation aux élections municipales ce dimanche 31 octobre. Les élections municipales ont lieu le 7 novembre prochain.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser