Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Confusion et iniquité quant au salaire des préposés aux bénéficiaires

Logo-CISSS_Outaouais-1024x461-1538767033
Temps de lecture
2 min

Plusieurs interrogations demeurent quant au salaire que recevront les préposés aux bénéficiaires ayant reçu une formation accélérée de 3 mois pour faire face à la pénurie de travailleurs.

Alors que le gouvernement Legault avait promis un taux horaire de 26$ pour la durée de la pandémie à ces étudiants, tous ne s’entendent pas au niveau de la clarté des propos. Dans les faits, le salaire serait de 20,55$, sans compter les primes de la Covid-19.

Ce manque de communication entre le gouvernement et les représentants syndicaux engendre plusieurs conflits. Du côté de Josée McMillan, présidente du syndicat des travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux de l’Outaouais, le retour au salaire de base à la fin de la pandémie aurait des conséquences sévères :


Infos CHGA · Josée Mcmillan

L’autre problème majeur  avec ce salaire est qu’il n’est offert qu’aux nouveaux préposés aux bénéficiaires. C’est donc dire qu’une travailleuse établie depuis cinq ans dans un établissement de santé du Québec gagnerait environ 22$ de l’heure pour une formation de 9 mois, alors qu’on offre 26$ à des personnes qui viennent de faire une formation de trois mois :


Infos CHGA · Josée Mcmillan 2

François Legault blâme les syndicats d’avoir transmis de l’information mensongère aux étudiants, leur créant ainsi de fausses attentes. Des pourparlers ont présentement lieu entre le gouvernement et les syndicats afin de renouveler les conventions collectives du secteur public.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser