Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Conflit dans l’administration de Mani-Jeunes, l’AGA annulée abruptement

police-car-on-the-street-PM9NA4Q-1024x683
Temps de lecture
2 min

L’assemblée générale annuelle de Mani-Jeunes qui devait avoir lieu, hier soir, au deuxième étage de l’Auberge du Draveur, a été annulée abruptement.

L’assemblée avait été organisée avec une limite de 25 places, ce qui causait une problématique pour les nombreuses personnes qui voulaient y assister, dont certains membres du conseil d’administration. À cet effet, les policiers ont été appelés à se rendre sur les lieux.

Des administratrices ont demandées à ce que la salle soit ouverte à pleine capacité afin d’y accueillir plus de personnes. Un consensus n’a pas été possible, le ton a monté et une participante a fait un croc-en-jambe à la coordonnatrice de Mani-Jeunes, Maude St-Jean.

Les policiers sont intervenus en exigeant l’annulation de l’assemblée et l’évacuation de la salle. Un message clair a été lancé que les personnes récalcitrantes recevraient un constat d’infraction.

Les policiers sont restés sur les lieux jusqu’à ce que tout le monde ait quitté. Le service de nouvelles de CHGA n’a pas obtenu d’entrevue, puisque le conflit qui règne actuellement au sein du conseil d’administration fait l’objet d’un litige devant les tribunaux.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser